Transmission et création orale

par Stephane Payen

Horaires
10h-13h ; 14h-17h
Lieu
Studio de la compagnie D’un instant à l’autre à Quincerot (21500) en Côte d’Or
Inscriptions
Prises en charge possibles par vos employeurs ou OPCA.
Publics concernés

Ce stage s’adresse à des musiciens de tous niveaux (du débutant au professionnel), quel que soit l’instrument pratiqué.

Objectifs pédagogiques

Mémoriser, chanter une mélodie, battre un rythme, sont des choses qu’il nous arrive de faire à l’intérieur d’un cadre où la partition est présente. Ce stage propose une mise en situation particulière de l’élève : pratiquer la musique sans passer par l’écrit et sans utilisation d’un quelconque vocabulaire musicologique. Il s’agit de considérer l’oralité comme mode de transmission, de communication et d’analyse (ne se limitant pas qu’aux musiques dites de tradition orale), par un travail vocal, corporel, mais aussi instrumental. La spécificité de telle ou telle musique est directement liée à son mode de transmission. Lors de ce stage nous pratiquerons intensément (pendant 5 jours) sans faire usage de papier ni de crayon (il est fortement conseillé d’enregistrer les séances). Nous nous attacherons à découvrir, et surtout ressentir ce qui est propre à l’oralité, et peut­être même envisager de nouveaux territoires musicaux à explorer. Chaque journée débutera par un travail de fond afin de renforcer les outils nécessaires à notre pratique (travail vocal, percussion corporelle, indépendance entre geste et voix, mémoire, spatialisation de l’écoute), ou comment considérer son corps comme principal vecteur de la transmission. Le corps devient la partition. Avant le stage, vous recevrez une série d’extraits sonores et/ou vidéos qui constitueront le point de départ de nos réflexions. Au programme : ­ analyse (orale !!!!), improvisation à partir de polyphonies des pygmées de République Centre Africaine ­ invention, improvisation orale autour de la notion de clave (sans se limiter aux musiques dites traditionnelles) ­ apprentissage de répertoire, sans partition ­ réflexions autour des modes de communication possible au sein d’un orchestre grâce à la transmission orale ; en partant par exemple du fonctionnement de la musique de Sabar (Sénégal).

A propos de l’intervenant(e)

Stéphane PAYEN débute son apprentissage de la musique à l’âge de 15 ans avec Eric Régnier, puis en autodidacte, puis auprès de Benoît Delbecq, Serge Adam et Eric Barret. Parallèlement, il renforce sa formation au cours de stage avec George Russel, Dave Liebman, Richie Beirach, Steve Coleman. En 1993, il part étudier au Berklee College of Music (Boston) avec Bill Pierce, David Locke, Steve Prosser. De 1996 à 1999, il fait partie de Tribu de Geoffroy De Masure. Durant cette période, il participe aussi à de nombreux concerts Mercoledi & Co aux Instants Chavirés, concerts au cours desquels sont jouées nombres de ces compositions. Il dirige le groupe THÔT (fondé en 1997). Sur la base de ce quartet, il développe des projets plus vastes en invitant d’autres improvisateurs, des slameurs, des joueurs de Sabar, etc... De 2000 à 2004, il est membre du collectif Hask, depuis 2008 il fait partie du collectif FIRE (Londres).

Inscriptions
Vous souhaitez vous inscrire à cette formation

Pas d'inscription pour le moment