Interventions avec le CFMI d'Orsay

Par Valérie Philippin

Lieu
Locaux du CFMI d'Orsay
Publics concernés

Etudiants de 2e année de parcours en 3 ans du CFMI d'Orsay

Objectifs pédagogiques

-  Développer avec l’improvisation corporelle et vocale la perception de l’espace acoustique

et physique, et l’écoute kinesthésique

-  Découvrir l’étendue des possibilités de la voix au-delà des caractéristiques liées au style

-  Découvrir des œuvres ouvertes musicales, textuelles ou graphiques, et s’en inspirer pour

composer et mettre en scène

-  Développer l’autonomie créative et la capacité à composer des supports d’improvisation et

de compositions musicales et scéniques privilégiant l’oralité

-  Questionner la démarche pédagogique qui permet d’installer la confiance nécessaire à

l’autonomie créative

Contenu :
L’atelier aborde différentes façons de composer des moments de théâtre musical mettant en jeu le corps et la voix, à partir d’improvisation libre et sur support. Plusieurs pistes seront explorées : associer en improvisation la voix et le mouvement corporel pour apprendre à

écouter et interagir ; explorer la musicalité de la langue quotidienne ou poétique, passer de la parole au chant, inventer des langues imaginaires, composer et musicaliser des textes de poésie sonore ; s’inspirer de musiques existantes de traditions diverses, en définir puis réinventer les marques stylistiques, improviser librement dans ces styles donnés, mixer les références ; découvrir des œuvres ouvertes du répertoire contemporain ; concevoir des supports d’improvisation graphiques, textuels, visuels, les mettre en voix et mouvement ; prendre conscience de la place de l’invention dans un parcours éducatif, et de ses implications pédagogiques positives.

Évaluation :
Contrôle continu, prenant notamment en compte la capacité des étudiants à diriger un groupe et faire des propositions artistiques, leur assiduité et leur investissement dans l’écriture et la mise en scène d’un moment de théâtre musical. 

A propos de l’intervenant(e)

Formée à la danse, au théâtre puis au chant lyrique (Médaille d’or du Conservatoire de Boulogne-Billancourt), Valérie Philippin s’est spécialisée dans le répertoire du xxe siècle et contemporain, alliant interprétation, écriture et improvisation et explorant les liens que tisse la voix entre musique, théâtre, danse, littérature et arts plastiques.

Interprète du répertoire et créatrice de nombreuses œuvres de concert et théâtre musical depuis les années 1990, elle a été partenaire de grands ensemble français et étrangers, de l’Ircam, de l’ensemble Intercontemporain, et a chanté sous la direction des chefs Pierre-André Valade, Baldur Brönnimann, Susanna Mälkki, Peter Rundel, Jean Deroyer, Philippe Nahon...

Fondatrice et directrice artistique de « Singulière compagnie - la voix et les arts de la scène » puis de l’ensemble instrumental « Kiosk », elle a conçu des spectacles musicaux distingués par la Fondation Beaumarchais, la Médaille d’Or de la Biennale d’Art Moderne d’Alexandrie, le Prix Coupleux-Lassalle... Son CD-DVD « A portée de voix » réalisé avec l’ensemble Kiosk sur la musique vocale de Georges Aperghis a été salué en 2011 par le Grand Prix de l’Académie Charles Cros.

Elle poursuit aujourd’hui son exploration des croisements entre écritures vocales contemporaines, poésie sonore, musiques du monde et improvisation comme espace de recherche et de création musicale. Elle écrit et compose des pièces pour voix, des poèmes-partitions et des formes ouvertes.

Auteure d’articles et d’ouvrages sur la voix, elle publie en mai 2017 « La voix soliste contemporaine, repères, technique et répertoire » aux éditions Symétrie, fruit de dix ans de recherches sur les écritures vocales contemporaines et leur transmission, avec le soutien de la bourse des Muses de la Sacem et d’une commande d’écriture de l’Ariam Ile-de-France.

Etayée par une étude approfondie de la lutherie vocale, sa pédagogie auprès des professionnels et des amateurs vise à développer les voix et les imaginaires créatifs en associant le répertoire contemporain à l’exploration de styles vocaux divers, l’improvisation libre et la composition individuelle et collective à partir de techniques issues de la danse et du théâtre. Elle s’attache plus particulièrement à questionner la place de l’oralité dans la pratique musicale et sa transmission.

Elle a donné des master classes en France et à l’étranger auprès de chanteurs, professeurs de chant et compositeurs notamment pour le Réseau Européen des Académies d’Opéra, l’Ircam, l’Académie du festival Manifeste, les Pôles d’enseignement supérieur de musique de Bourgogne et d’Aquitaine, le département Jeunes Chanteurs du CRR de Paris, le CFMI d’Orsay, l’Ecole Supérieure Nationale des Arts de la Marionnette ainsi que de nombreux conservatoires.

Inscriptions
Vous souhaitez vous inscrire à cette formation

Pas d'inscription pour le moment